Résurrection

Détails

Populaire

Résurrection

Faire de la bière, c’est bien …mais jeter 300 kg de drêches – résidus de malt, donc d’orge après l’opération de trempage de la bière, pour réaliser uniquement 1000 litres, c’est du gâchis !

C’est lors d’un stage dans une micro-brasserie parisienne, que nous avons
découvert la fin tragique réservée au malt après la phase de brassage.

Pourquoi cette céréale riche en fibres, vitamine B, sélénium, phosphore, fer, zinc, cuivre et magnésium et qui de surcroît dégage un délicieux
parfum de tartine grillée, se retrouve à la poubelle ?

Résurrection s'associe au Zéro Impact Event pour vous aider à nourir vos participants sur vos événements.